LET’S TALK AVEC LEO BRANKOVICH

LET’S TALK AVEC LEO BRANKOVICH

PHOTOS @GSTARRAW – INTERVIEW @SARAXMAHMOUD

Leo Velimir Brankovich, directeur artistique de G-Star Raw, enfile ses rangers et nous emmène faire un tour dans les archives de la marque. L’occasion de nous parler de la collection ‘’Exclusives’’ mixant héritage et nouvelles technologies.

Hello, hello ! Présente-toi à nous !

 

Chapeau, boots, tatouage Komatsu, t-shirt blanc et pantalon cargo militaire. Personne n’est aussi facile à identifié que moi.

 

Apprenons à nous connaître un peu: quand tu te réveilles le matin, quelle est la première chose à laquelle tu pense ?

 

Qui me lèche le visage? Ahh c’est le chien !

 

Comment as-tu atterri chez G-Star ?

 

Comme toutes mes meilleures expériences professionnelles, j’ai insisté pour un entretien. J’ai jeté un coup d’œil à cette marque faite de verre, d’acier, de béton et de denim, et je me suis dit: «nous sommes fait l’un pour l’autre». Je n’ai jamais vu une marque qui résume autant ce que j’aime: par son côté industrielle et à sa perception de la beauté dans le brutal. Je pense qu’ils ont trouvé en moi une personne qui avait la même vision.

J’adore les archives ! toi aussi non ? Comment fais-tu pour fusionner ce passé avec la technologie d’aujourd’hui ?

 

C’est une erreur courante parmi les jeunes créateurs (j’inclus ma personne) de prétendre qu’ils ont inventé quelque chose d’entièrement nouveau. Nous sommes une civilisation technologique qui s’appuie sur le passé. Tout ce que nous inventons est en quelque sorte lié au passé. Nos archives permettent de voir cela clairement. Ces archives contiennent des milliers de moyens uniques de résoudre des problèmes de conception. Il représente un raccourci pour les concepteurs à la recherche de solutions, une source d’inspiration et un espace captivant à explorer.

 

Selon toi quel est l’avenir de la mode ?

 

Un accent sur le style individuel, par opposition au phénomène cyclique des tendances. Chaque individu utilisera ses marques préférées comme les couleurs sur une palette de peintre pour créer son propre look personnel en mélangeant différentes nuances. La longévité des vêtements devenant la clé de la durabilité, les créations devront être intemporelles. Les identités de marque deviendront plus fortes car les vêtements devront durer plus longtemps.

 

Comment t’ai venu l’idée de concevoir la collection « Exclusives » ? Quelle fut ta source d’inspiration première ?

 

Nous avons une façon unique de concevoir chez G-Star. La collection Exclusives était un moyen de partager le processus de développement des produits et d’illustrer au maximum notre vision du monde extérieur. Cette collection spécifique est un amalgame de plusieurs vêtements de nos archives qui ont été démontés et remixés, pour arriver à quelque chose de contemporain mais unique à G-Star.

“Going for gold”, comment reconnaît-on un bon jean?

 

C’est impossible de répondre. C’est si personnel et c’est vraiment ce qui les rend si fascinants. Néanmoins, nous sommes convaincus que vous pouvez trouver quelque chose pour vous satisfaire chez G-Star. Et nous cherchons constamment des moyens d’élargir cette offre. Il n’y a pas une semaine où nous ne cherchons pas à produire des idées passionnantes.

 

Si tu devais porter un seul et unique produit chez G-Star, lequel choisirais-tu ?

 

Si c’est tout ce que je devrais porter:  Ce serait les sous-vêtements.  Autrement je choisirais le GSRR Bomber de nôtre dernière collection.

G-Star à lancé sa chaine TikTok. Tu en penses quoi de ce concept ?

 

Pourquoi demander à un homme d’âge moyen ce qu’il pense de TikTok ? Demande plutôt à mes filles Lola et Charlie ! 

 

Pour toi c’est quoi le flow ?

 

Une bonne tasse de thé directement d’une théière bien chaude.

 

Et who got the flow ? 

 

Ma tante Sue !

No Comments

Post A Comment