CYBER-FASHION

CYBER-FASHION

ILLUSTRATION @BALENCIAGA – TEXTE @LOUISEFIATA

Pas besoin de cheat code pour rentrer dans le game, les grandes marques prennent place derrière les écrans et s’invitent dans les jeux vidéo. Des tissus aux pixels, les catwalk traditionnels se transforment en plateformes digitales dernier cri et deviennent de véritables terrains de jeux.

Cette tendance virale s’est amplifiée pendant le premier confinement. A défaut de sortir avec ton meilleur outfit of the day, les grandes maisons ont bien évidemment pensé à toi en habillant ton personnage de jeu vidéo. Stylé en toutes circonstances, même à travers les écrans, c’est ce que tout le monde souhaite, et ça les marques l’ont bien compris.

 

En mars 2020, le jeu a la vie rêvée, Animal Crossing, sortait sur Nintendo Switch. Les créateurs tels que Balenciaga, Dior ou Fendi n’ont pas attendus et ont présenté leurs nouvelles collections à travers cet univers. Une tout autre tendance qui a également fait parler d’elle est la collaboration Louis Vuitton avec League of Legends. Un avatar habillé en tenue virtuelle de luxe signée Louis Vuitton tandis que la marque sort une collection capsule avant-gardiste aux couleurs du jeu. Mais comment parler de ce phénomène sans évoquer le coup de grâce de Balenciaga ? Les seuls qui ont (vraiment) pensé à tout. Alors ok tu n’as pas besoin de t’acheter un nouveau sac car tu n’as plus besoin que de ton tote-bag pour faire tes courses bio (même si notre dernier petit sac t’irait à merveille). Mais comment veux-tu être stylé en pleine partie de gaming si tu n’achètes pas notre épée de la mort à 29,99€ histoire de défoncer les méchants dragons d’extrême droite ? La question est vite répondue.

La malle imaginée par Louis Vuitton pour le Trophée du tournoi de League of Legends

Les collaborations fashion-gaming prennent ainsi une grande ampleur, tout comme le nombre de joueurs d’e-sport qui ne fait qu’augmenter depuis les dernières années. Parce-que oui, les gamers gagnent du terrain et deviennent de plus en plus des références tels que les célèbres Messi ou Ronaldo ! Qui sait, ton voisin qui ne quitte pas son écran des yeux de toute la journée n’est peut-être pas qu’un simple geek, mais la face cachée d’un des avatars les plus badass qui se fait habiller par Louis Vuitton ! Plus besoin du ballon d’or pour se créer son lookbook de luxe, les jeux vidéo détrônent les habitudes en nous transformant en avatar. Welcome to the new generation : la génération où les plus grandes marques ne regardent non plus la qualité du tissu mais la pixellisation de l’image, et la valeur des bitcoins…

 

Dernièrement, cet effet virtuel s’est observé à la Paris Fashion Week Haute Couture. Une édition 100% digitale qui a permis de réinventer les codes du traditionnel défilé parisien. Au total, 18 maisons ont fait le choix du défilé physique et 45 marques ont tenu le pari de la présentation virtuelle.

 

Nous voilà dans le téléphone des créateurs de Nina Ricci. Le film de collection nous entraîne dans une drôle de navigation numérique où coexistent images de référence et looks de la saison. On y voit défiler des photos d’archives de la marque qui deviennent de véritables outfits ultra contemporains ! Un coucher de soleil qui fusionne avec une robe floue orangée, le bleu du ciel qui se retrouve sur un pantalon ou encore une table de ping-pong qui donne à un chapeau sa couleur bleue électrique. Bref, non seulement le film montre une collection particulièrement rafraîchissante, mais, à coups d’images de voyage, il nous rappelle qu’on a eu une vie avant l’ère des défilés numériques et des conférences Zoom… Et qu’on peut escompter en avoir une après, du moins c’est ce que certains pensent.

Les écrans font partie intégrante de nos vies, et les marques se sont empressées d’en jouer. Ces screens sont devenus notre quotidien, tout comme la mode qui nous façonne. Nous nous construisons à travers ce que l’on porte, mais aussi à travers nos écrans, le combo est alors un succès ! La génération qui arrive sera-t-elle une génération avatar, non pas avec nos cheveux liés à une sortie USB, mais bien avec la création d’un nouveau monde où le virtuel dépassera le réel ?

No Comments

Post A Comment