LE HOME MADE

LE HOME MADE

TEXTE @LOUISEFIATA

Tout le monde a dû se réinventer, se trouver une passion ou retomber dans des souvenirs d’enfance pour pouvoir résister à cette année 2020 pleine de rebondissements. Ces longues heures passées enfermées chez soi ont permis à beaucoup de refaire toute la déco de leur maison.

Le marché de la décoration intérieure a considérablement augmenté, devenant le nouveau hobby des foyers. Tandis que certains ont adopté la méthode classique de l’achat en ligne, d’autres se sont aventurés dans les tutos DIY. Magasins fermés, délais de livraison interminables, rupture de stocks incessantes, il a bien fallu trouver une solution pour remplacer ce lustre bancal qui menace de tomber depuis deux mois. Le DIY s’est ainsi pris de mode en prônant le recyclage et l’échange, mouvement qui s’est beaucoup vu sur les sites de vêtements de seconde main comme Vinted.

 

Cette tendance s’est notamment enflammée sur Pinterest et Tiktok, les deux réseaux sociaux phares du confinement. Pinterest est connu pour ses images qui font rêver, c’est tout simplement une galerie d’évasion. Alors quand le réseau le plus stylé est envahi de photos de table basse et de canapé faits de palettes en bois, la tendance est lancée. Direction le chantier à côté de chez soi pour demander si l’on peut prendre le reste des palettes qui ont servi à porter les sacs de ciment, Leroy Merlin pour acheter des coussins et une ponceuse et voilà que notre petit chantier à nous peut commencer. Tiktok, outre les danses gênantes et les vidéos hilarantes que ce réseau produit, on y trouve aussi beaucoup d’inspiration. On y voit des vidéos tutos qui nous permettent de réellement suivre la fabrication du produit. Mais on regarde aussi les fails qui nous rappellent que tout le monde galère à tricoter son plaid cocooning.

 

Si vous êtes un adepte du scroll sur Instagram, vous avez peut-être déjà aperçu les « foam mirrors », aussi appelés « cloud mirrors ». Il s’agit de miroirs recouverts d’une couche épaisse de mousse solidifiée sur tout leur encadrement. Ces « miroirs nuages » donnent l’impression de directement sortir d’un catalogue de design ultra pointu à tel point qu’ils sont originaux. Pourtant, rien de plus simple, puisque ce sont les résultats d’une technique de DIY à partir de spray de mousse polyuréthane expansive. Cette technique fonctionne de partout, meuble, vase, table basse, tabouret : tout est propice à être recouvert de mousse à raser !

Le tapis s’est aussi retrouvé dans toutes les pièces de la maison. Tommy Lhomme est l’exemple parfait de l’âme créatrice qui navigue entre l’art et le design. En confectionnant ses tapis à la main, des formes abstraites aux nuances vives s’entremêlent et créent un tableau psychédélique pour nos pieds. Les tapis sont en vente sur son site internet.

Lotta Blobs crée ses propres tableaux aussi, sous formes de reflets. Son principe ? Des miroirs ornés d’ondulation colorée faite d’argile. Elle comptait environ 200 j’aime par publication lors de la création de son compte Instagram l’été 2020. Aujourd’hui la londonienne est suivie par plus de 34,7k followers, a créé son propre site internet et envoie ses commandes à l’international. Un concept génial qui a été repris de nombreuses fois sur Tiktok avec le hashtag #blobmirror.

Alors simple passe-temps de quelques semaines ou réel phénomène durable qui a changé certaines mentalités des consommateurs ? Adapter la maison à son nouveau style de vie nous a également poussé à créer, à s’évader, à se recentrer sur nous-même et à se trouver des nouvelles passions.

No Comments

Post A Comment